Galerie

Orchidée Phalaenopsis

C’est très difficile de me contenter de donner une fiche explicative simple et précise sans me perdre dans des anecdotes ou des remarques de toutes sortes quand je parle des orchidées. Alors, pour la pratique et pour le plaisir, voici d’abord les explications pour les soins des orchidées telles que nous pouvons les trouver dans les livres et ensuite, pour ceux qui aiment lire et qui sont curieux, voici ma propre compréhension de l’univers des phalaenopsis.

Fleuriste, Fleurs D'Élysée, Rawdon

Phalaenopsis

Les phalaenopsis apprécient tous les types d’éclairage pourvu qu’il y ait au moins un minimum de quatre heures de lumière naturelle par jour.

Pour l’arrosage, une fois par semaine laissez couler l’eau du robinet pendant environ 25 à 30 secondes, ou bassiner la plante pendant une dizaine de minutes. Laissez bien égoutter, il ne doit jamais rester de l’eau dans le cache-pot. L’important est de bien humidifier le terreau. S’il fait chaud, vous pouvez arroser deux fois par semaine.

La plante aime avoir une bonne humidité de l’air. Vous pouvez vaporiser le feuillage et les copeaux de bois régulièrement. Ceci favorisera le développement des racines aériennes.

Fleuriste, Fleurs D'Élysée, Rawdon

phalaenopsis

Pendant la période de croissance, vous pouvez également donner de l’engrais pour plante à fleurs ou engrais pour orchidées. Suivez toujours la posologie indiquée pour les orchidées par la compagnie de la marque d’engrais que vous utilisez.

Maintenant pour plus de détails et d’informations…

Fleuriste, Fleurs D'Élysée, Rawdon

Phalaenopsis

Les orchidées sont sans conteste parmi les plantes les plus aimées et admirées. Toutefois, il arrive souvent que les clients les regardent avec convoitise, mais hésitent à les rapporter à la maison en croyant que c’est une plante destinée aux experts aux dix doigts verts. C’est bien dommage, car dans la réalité, avec quelques bons conseils et un peu d’attention, ces plantes deviennent pratiquement les plus faciles à conserver et à faire refleurir.

Il faut d’abord comprendre que les phalaenopsis proviennent du sud de l’Asie. Dans leur habitat, ces plantes sont épiphytes, c’est-à-dire qu’elles vivent en s’accrochant sur d’autres plantes. Elles ne sont pas des parasites, puisqu’elles n’endommagent pas leur hôte. Elles vont donc trouver les éléments essentiels à leur survie dans l’humidité de l’air, la pluie, la rosée, parfois aussi dans l’humus qui peut s’accumuler au fil du temps entre leurs racines. Elles ont donc rarement les racines confinées dans un terreau ou un substrat quelconque. Par commodité, nos orchidées de maison sont placées en pot, mais vous remarquerez que les terreaux ne sont pas de la terre, mais plutôt des mélanges de copeaux de bois, de roches volcaniques, de mousses de sphaigne… chaque producteur détient sa propre recette!

Déjà en sachant ceci, vous pouvez donc vous faire une bonne idée des soins que la plante demande. De façon générale, en Asie le climat est très humide et normalement très chaud. Les plantes connaissent bien la pluie et la rosée, mais elles sont moins habituées à avoir ‘ les pieds ’ dans l’eau du sol. Une façon simple et efficace de les arroser est donc de les placer sous un robinet et de laisser couler l’eau suffisamment longtemps pour humidifier le terreau. Si vous avez plusieurs orchidées, vous pouvez également remplir une bassine d’eau et les placer toutes ensemble pour une quinzaine de minutes. Ceci économisera de l’eau et du temps. Dans tous les cas, vous devez laisser les plantes s’égoutter avant de les replacer dans leur cache-pot. Il ne faut jamais laisser de l’eau dans les contenants, les plantes finiraient par s’y ‘ noyer ’.

Fleuriste, Fleurs D'Élysée, Rawdon

Phalaenopsis

Selon votre maison et ses conditions climatiques (s’il fait plutôt chaud, plutôt froid ou si vous avez plus ou moins de lumière vive) vous effectuerez votre arrosage une ou deux fois par semaine. L’important est de laisser sécher le terreau avant d’arroser à nouveau.

Pour ce qui est de la lumière, les phalaenopsis sont des plantes qui s’adaptent à toutes les conditions. Elles ont généralement accès à un éclairage tamisé, car elles ont souvent les branches d’autres plantes au-dessus d’elles. Mais une fois, un client nous a déjà raconté une anecdote qui illustre bien le pouvoir d’adaptation des orchidées :

Son travail consistait à créer des procédés pour retirer la glace des fils électriques  des grands pylônes lors des périodes de verglas. Il fut engagé pour un contrat dans un pays tropical. Dans ces régions, évidemment le verglas ne pose aucun problème aux pylônes et aux fils, ce sont les orchidées qui ont colonisé les réseaux électriques!! Le client et son équipe ont donc dû concevoir des robots qui défilent le long des fils pour ‘ désherber ’ les plantes accumulées.

Donc, son témoignage illustre très bien à quel point les orchidées sont capables modifier leurs habitudes pour vivre. Dans ce cas-ci, elles étaient en position directement sous le soleil brulant du matin au soir.

Fleuriste, Fleurs D'Élysée, Rawdon

Phalaenopsis

Il arrive que des clients viennent nous questionner à propos d’une surprise dans leur plante. Des feuilles se sont développées sur la tige florale à la place des fleurs. C’est toujours amusant de voir la consternation sur leur visage. Décidément, les orchidées sont des plantes fascinantes!! Donc, des nouvelles feuilles poussent parfois sur les hampes florales. Ce sont en fait des ‘bébés’ que l’on nomme Keiki. Au fur et à mesure que le keiki grandira, il produira des racines. À partir du moment que les racines mesurent au moins 2,5 cm vous pouvez couper le bébé et le placer dans un nouveau pot. Il est important de toujours utiliser un terreau à orchidée. Toutefois, vous pouvez tout de même le laisser sur sa tige en prenant soin de tuteurer celle-ci pour ne pas qu’elle cède sous le poids du bébé. Lors d’une rencontre entre orchidophile, un producteur avait apporté une plante dont il était fier. Il s’était amusé à laisser vivre le keiki sur la hampe florale. Au bout de quelques années, les racines du bébé avaient dépassé en longueur celle du plant mère. C’était très impressionnant de voir une plante aussi grosse vivre sur une tige aérienne. Les deux plantes étaient aussi grosses l’une que l’autre et elles étaient en pleine floraison. Si nous voulons reproduire ceci, il ne faut pas oublier toutefois de vaporiser fréquemment le keiki pour qu’il ait accès à tous ses minéraux.

Fleuriste, Fleurs D'Élysée, Rawdon

Phalaenopsis

Autre phénomène fascinant que nous pouvons observer avec les orchidées. Lorsqu’il y a des périodes très ensoleillées, on découvre des gouttelettes collantes et sucrées sur les feuilles. Les plantes produisent un excès de sève élaborée et ceci donne l’impression que les plantes transpirent. C’est tout à fait normal. Évidemment, c’est toujours très important de s’assurer que ce n’est pas un problème relié à des parasites tels que cochenilles, tétraniques…

Dans mon cas, j’ai une belle collection d’orchidées et là où elles sont placées, l’été le soleil est caché par les arbres extérieurs remplient de feuilles, la maison est très sombre. Donc à l’automne, lorsque les feuilles tombent, les orchidées se retrouvent exposées au soleil direct pendant une bonne partie de la journée. Alors, commence pour elles une longue période d’activité. Elles se mettent ainsi à ‘ travailler ’ et à ‘ transpirer ’. Leurs feuilles sont couvertes de miellat. C’est l’automne, octobre, novembre et je sens que mes orchidées sont en pleine transformation. Puis décembre arrive et en même temps j’observe des racines qui s’étirent, des hampes florales qui s’allongent et d’autres nouvelles qui apparaissent. Finalement, en janvier et février c’est littéralement une explosion de fleurs. Elles fleurissent ainsi pour quelques mois, jusqu’à ce que l’été revienne et que la maison s’assombrisse par la belle végétation extérieure.

Fleuriste, Fleurs D'Élysée, Rawdon

Phalaenopsis

Je pourrais encore parler longtemps des orchidées. Toutefois, je dis toujours aux clients lorsqu’ils achètent une orchidée, quand on les découvre pour une première fois, on a la piqûre et ça devint difficile de résister à leur charme.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s